Fête de la Constitution

De nombreux États démocratiques anciens comme plus récents organisent une fête de la Constitution ou journée annuelle de la Constitution. C’est le cas des États-Unis, de l’Espagne, de l’Allemagne, de la Suisse, de l’Inde, du Japon, du Mexique…. Ces manifestationsqu’elles correspondent ou non à un jour férié, sont l’occasion dans ces pays de rappeler les fondements juridiques et politiques de l’organisation de l’État et de ses valeurs notamment en matière de droits humains. Les établissements scolaires y sont activement associés. 

 

Si la France d’aujourd’hui a hérité de la fête de la Fédération sous la forme de la fête nationale du 14 juillet, aucune journée spécifique nationale n’était organisée pour célébrer les principes constitutionnels fondamentaux. A l’heure où ces principes se délitent gravement dans l’opinion publique, et particulièrement chez les jeunes, il est opportun et urgent de créer un évènement majeur au sein de l’Education nationale autour de la Constitution française et de ses règles et principes. Celui-ci doit s’appuyer sur le concours coorganisé depuis 2016 par le ministère de l’Éducation Nationale et le Conseil constitutionnel intitulé « Découvrons notre Constitution ». La remise des prix couronne chaque année plusieurs classes ou établissements sur la base d’un travail collectif. Il participe à la formation des citoyens et à la sensibilisation sur les valeurs qui fondent notre République et notre Démocratie.  

 

Aux fins de renforcer l’éveil d’une conscience citoyenne et responsable et de diffuser une véritable culture constitutionnelle chez les jeunes, aujourd’hui absente, proposition est faite d’organiser dans les écoles et les établissements scolaires de France une « fête de la Constitution ». Elle se déroulera, pour la première édition,  entre le 28 septembre et le 4 octobre 2020, dates correspondant respectivement à l’adoption par le peuple français de la Constitution de la Cinquième République et à sa promulgation 

Cette manifestation donnera lieu à des débats, des exposésdes rencontres, des animations pédagogiques, des conférences assurés par les enseignants des écoles et établissements scolaires mais également par des universitaires des facultés de droit. L’association française de droit constitutionnel (AFDC), qui forme le principal réseau des enseignants de droit constitutionnel en France, s’est d’ores et déjà positionnée comme partenaire de cette opération. 

Aucun thème n’est imposé mais les droits et libertés constitutionnels et les grands principes de fonctionnement du régime constitutionnel forment le cœur de ces manifestationsCe sera l’occasion de donner une réelle ampleur au concours précité, organisé conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et le Conseil constitutionnel. 

A l’heure où les principes constitutionnels les plus élémentaires qui régissent une société sont gravement remis en cause et méconnus dans leur énoncé, voire parfois contestés dans leur finalité, l’Education nationale – qui a en responsabilité la formation des citoyens  doit être en capacité de prendre toute sa part à l’enjeu national de rétablissement et l’approfondissement des valeurs démocratiques et républicaines qui constituent le socle de notre État et notre histoire politique. 

Les commentaires sont fermés.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer