Constitution et droits du Parlement. Parodie de démocratie.

Le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer, a jugé hier que la manière utilisée par le gouvernement pour empêcher jeudi et vendredi dernier le vote de propositions de loi PS, faute « d’assiduité » des élus UMP, n’était « pas une bonne pratique de la Constitution ». Les députés socialistes avaient claqué la porte de l’hémicycle par deux fois pour protester contre « une parodie de débat ». A la demande de l’UMP, les votes sur les textes avaient été reportés tout simplement parce que les députés UMP étaient alors minoritaires en séance.

Les commentaires sont fermés.

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer